Florence Walle
Sophrologue à Antony

Sophrologie et Acouphènes à Antony

acouphène antony

Sophrologie et Acouphènes

  • Etre serein au quotidien : mettre à distance les bruits environnants, diminuer le stress et les angoisses face aux acouphènes 
  • Gérer les troubles de l'humeur
  • Avoir une image positive de soi
  • Accepter la prothèse auditive
  • Optimiser sa concentration
  • Favoriser sa récupération en fin de journée
  • S'adapter a son poste de travail
  • Gérer son stress dans un environnement  sonore

Acouphènes

Les acouphènes sont des sensations auditives non causées par un bruit extérieur.

Le son perçu est différent selon les personnes (bourdonnement, sifflement, sonnerie, cliquetis…)

L’apparition des acouphènes peut être  progressive ou brutale, si elle fait suite à un évènement (concert, stress intense…), 

Le bruit perçu peut être constant ou intermittent.

Suivant les circonstances (fatigue, stress, changement de position de la tête...) Il peut être plus ou moins intense .

Il est perçu dans une oreille ou dans les deux ;parfois à l’avant ou a l’arrière de la tête .

Il existe deux types d'acouphènes :

  • les acouphènes "objectifs" : ils sont rares < 5% et correspondent au bruit d'un organe situé à l'intérieur du corps (ex. : bruit du sang circulant dans un vaisseau du cou ou de la tête). Une personne extérieure peut l’entendre (médecin, entourage ). 
    Les causes peuvent être musculaires (spasme des des muscles de l’oreille ou dysfonctionnement des trompes d’Eustache) ou vasculaires (hypertension artérielle, souffle cardiaque…)
  • les acouphènes "subjectifs" : ils représentent 95 % des cas. Ils ne peuvent être enregistres par un micro.

Les causes sont nombreuses :

Troubles de l’oreille externe, de l’oreille moyenne, de l’oreille interne, du nerf auditif …

Associé dans 85% des cas à une perte d’audition, due principalement à l’altération des cellules ciliées.

Ils prennent la forme de bourdonnements d’oreille ou de sifflements, uniquement perçus par le patient. En France, plus de 8 millions de personnes souffrent d’acouphènes.

Après avoir consulté votre médecin et établi le diagnostic, voici les principales situations où la sophrologie pourra vous aider:

Les principales situations où la sophrologie pourra vous aider :

L'habituation

C’est un phénomène naturel qui nous permet de neutraliser un stimulus sensoriel répétitif (par exemple une personne vivant près d’une  route fréquentée entendra les véhicules puis les oubliera.) Il en en est de même avec les symptômes acouphéniques ,75% des personnes atteintes arrivent a gérer la problématique de manière naturelle, grâce à ce processus d’habituation. Si ce processus n’est pas réalisé, la perception de l‘acouphène peut s’amplifier et amener la personne vers la dépression.

Le but de la sophrologie est d’amener la personne à faire abstraction quotidiennement de ce symptôme .

L'hyperacousie

Elle apparait souvent après un traumatisme auditif.

C’est une intolérance aux bruits, même à ceux de la vie quotidienne : impacts entre des objets, voix fortes et aiguës, froissement de papier, porte qui claque, motos etc... Différentes manifestations peuvent apparaitre : maux de tête, fatigue ,oreilles bouchées.

La personne va mettre des protections auditives mais va aussi avoir tendance à s’isoler pour « fuir » le bruit. Le risque d’isolement peut, à terme, entrainer une dépression.

La sophrologie aide à mieux gérer la douleur et à vivre paisiblement avec les bruits environnants. 

La maladie de Menieres

Les causes sont encore mal définies mais différentes hypothèses sont avancées : agression extérieure, allergie, infection de l’oreille, stress …

Elle se caractérise par des vertiges, des bourdonnements d’oreille et d’une baisse d’audition. La fréquence et la durée  sont très variables. Après la crise, la personne ressent une très grande fatigue.

Le but de la sophrologie est de permettre à la personne de gérer sereinement ses crises ainsi que limiter la récurrence des crises.

Les troubles de l'humeur

Le stress lié à l’acouphène, la dégradation de la qualité de sommeil, le manque de concentration au travail entraine fréquemment « des sautes d’humeur »  chez la personne acouphènique. Les manifestations sont différentes suivant les personnes : irritabilité, découragement, crises d’angoisse.

La sophrologie pourra aider la personne à retrouver un équilibre émotionnel.

Les appréhensions du sommeil

L’absence de bruit peut générer de l’anxiété chez la personne souffrant d’acouphènes ; l e phénomène est amplifié, provoque des insomnies et engendre ainsi une grande fatigue.La sophrologie à retrouver un sommeil de qualité au quotidien.

L'isolement

La personne acouphènique a souvent l’impression d’être mal comprise et a du mal a recevoir les jugements négatifs; elle aura alors tendance à s’isoler, d’autant que la participation à des réunions est pénible sur le plan auditif. La sophrologie l’aidera à se détacher du jugement des autres et à reprendre confiance en elle.

La prothèse auditive

Souvent mal acceptée car synonyme de handicap ou de vieillesse, elle apporte pourtant une nette amélioration en diminuant la perception du symptôme grâce à un générateur de bruits blancs. Si l’acouphène est lié a une perte auditive, la prothèse devient indispensable. La sophrologie aidera a changer le regard sur la prothèse en en faisant une alliée.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.